Urban growth and natural risks in the middle of mountain: the example of Man (Côte d’Ivoire) - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2015

Urban growth and natural risks in the middle of mountain: the example of Man (Côte d’Ivoire)

Croissance urbaine et risques naturels en milieu de montagne : l’exemple de Man (Côte d’Ivoire)

(1)
1
Kamenan Marcel Brou
  • Function : Author
  • PersonId : 1011013

Abstract

Poblems linked to the use of space or area are numerous: natural hazards or risks and catastrophes are included. In its common sense, the environmental question is generally considered to as a problem, bluntly speaking, the analysis refers most of time to a risk notion when urban increase occurs on sites which are less favorable to construction. Man, a town located in the western part of Côte d’Ivoire (Ivory Coast) has been developed on a crook. Since it has turned to a city in 1978, Man has known a spectacular increase. Today it remains an important city of the western region and Tonkpi region after electoral crisis which total area has turned from 1070 acres in 1990 to 2385 in 1998, which corresponds to the transformation of 1315 acres out of town area into urban area in less than six years. This big movement of population towards town has increased the urban population. This expansion of the city has been done in all directions by exploiting the site topography (mountain) cut down in thalwegs with an important human vulnerability. Unfortunately, this city will experience the big problem of distortion between settlement, planning area and demographic growth (29968 inhabitants in 1965, 50315 in 1975, 88294 in 1988, 101210 in February 1996 and 116657 inhabitants in 1998 and 148171 in 2014). In addition to the occupied area, this situation leads inhabitants to subsistence farming. Thus, they will occupy unsteady areas to live in (marshy or boggy valleys, hillsides, slope sides) which do not face functionally and quantitatively to urbanization challenge but urge them to natural disasters like droughts, erosions, torrents, collapses/lumps block fall and lands sliding which represent real nightmares at rainy seasons. This work aims at, having an axe to grind in a better knowledge of risks in which the inhabitants of mountain towns are exposed in general and, in particular Man town, and their management.
Les problèmes liés à l’utilisation de l’espace par la société sont nombreux : les risques naturels et les catastrophes naturelles en font partie. Dans sa formulation commune, la question environnementale est généralement exprimée en termes de problème, concrètement, l’analyse renvoie souvent à une notion de risque quand la croissance urbaine s’effectue sur des sites peu propices à la construction. Man, ville située à l’ouest de la Côte d’Ivoire s’est développée sur un site encaissé. Depuis sa communalisation en janvier 1978, Man a connu une urbanisation très spectaculaire. Aujourd’hui, elle est devenue une ville phare de la région ouest et dénommée région de Tonkpi avec le nouveau découpage administratif, dont l’emprise spatiale est passée de 1070 ha en 1990 à 2385 en 1998. Ce qui correspond à la transformation de 1315 hectares d’espace périurbain en espace urbain en moins de six (6) ans. Cet afflux massif des populations vers la ville a entraîné une densification du tissu urbain. Cette expansion de la ville s’est opérée dans toutes les directions, en exploitant la topographie du site (montagne) morcelée en thalwegs avec une très forte vulnérabilité humaine. Malheureusement, cette ville sera aux prises avec l’épineux problème de la distorsion entre l’occupation, l’aménagement de l’espace et l’essor démographique (29968 habitants en 1965, 50315 en 1975, 88294 habitants en 1988, février 1996 à 101210 et 116657 habitants en 1998 puis 148171 habitants en 2014). En plus d’entraîner une consommation d’espace, cette situation pousse les populations à l’autoconsommation. Ainsi, elles vont occuper des espaces instables pour habitation (fonds de vallées marécageuses, flancs de collines, versants de montagnes) qui ne répondent pas fonctionnellement et quantitativement au défi de l’urbanisation, les exposant aux aléas naturels tels que les inondations, érosions, crues torrentielles, chutes de blocs de pierre et glissements de terrains qui constituent des cauchemars pour elles à chaque saison des pluies. Ce travail s’intéresse donc, à une meilleure connaissance des risques auxquels sont exposés les habitants des villes de montagne en général et, en particulier la ville de Man, et leur gestion.
Fichier principal
Vignette du fichier
05-THESE (2).pdf (7.69 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

tel-01547571 , version 1 (26-06-2017)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01547571 , version 1

Cite

Kamenan Marcel Brou. Croissance urbaine et risques naturels en milieu de montagne : l’exemple de Man (Côte d’Ivoire) . Géographie. Université Félix Houphouet Boigny (Côte d'Ivoire); Institut de Géographie Tropicale (IGT), 2015. Français. ⟨NNT : ⟩. ⟨tel-01547571⟩

Collections

ENS-LYON UDL
351 View
1794 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More