Croissance urbaine et risques naturels en milieu de montagne : l’exemple de Man (Côte d’Ivoire)

Résumé : Les problèmes liés à l’utilisation de l’espace par la société sont nombreux : les risques naturels et les catastrophes naturelles en font partie. Dans sa formulation commune, la question environnementale est généralement exprimée en termes de problème, concrètement, l’analyse renvoie souvent à une notion de risque quand la croissance urbaine s’effectue sur des sites peu propices à la construction. Man, ville située à l’ouest de la Côte d’Ivoire s’est développée sur un site encaissé. Depuis sa communalisation en janvier 1978, Man a connu une urbanisation très spectaculaire. Aujourd’hui, elle est devenue une ville phare de la région ouest et dénommée région de Tonkpi avec le nouveau découpage administratif, dont l’emprise spatiale est passée de 1070 ha en 1990 à 2385 en 1998. Ce qui correspond à la transformation de 1315 hectares d’espace périurbain en espace urbain en moins de six (6) ans. Cet afflux massif des populations vers la ville a entraîné une densification du tissu urbain. Cette expansion de la ville s’est opérée dans toutes les directions, en exploitant la topographie du site (montagne) morcelée en thalwegs avec une très forte vulnérabilité humaine. Malheureusement, cette ville sera aux prises avec l’épineux problème de la distorsion entre l’occupation, l’aménagement de l’espace et l’essor démographique (29968 habitants en 1965, 50315 en 1975, 88294 habitants en 1988, février 1996 à 101210 et 116657 habitants en 1998 puis 148171 habitants en 2014). En plus d’entraîner une consommation d’espace, cette situation pousse les populations à l’autoconsommation. Ainsi, elles vont occuper des espaces instables pour habitation (fonds de vallées marécageuses, flancs de collines, versants de montagnes) qui ne répondent pas fonctionnellement et quantitativement au défi de l’urbanisation, les exposant aux aléas naturels tels que les inondations, érosions, crues torrentielles, chutes de blocs de pierre et glissements de terrains qui constituent des cauchemars pour elles à chaque saison des pluies. Ce travail s’intéresse donc, à une meilleure connaissance des risques auxquels sont exposés les habitants des villes de montagne en général et, en particulier la ville de Man, et leur gestion.
Type de document :
Thèse
Géographie. Université Félix Houphouet Boigny (Côte d'Ivoire); Institut de Géographie Tropicale (IGT), 2015. Français
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [111 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-ens-lyon.archives-ouvertes.fr/tel-01547571
Contributeur : Abodou Athanase Adomon <>
Soumis le : lundi 26 juin 2017 - 20:53:54
Dernière modification le : jeudi 29 juin 2017 - 01:08:54
Document(s) archivé(s) le : mercredi 17 janvier 2018 - 17:09:05

Identifiants

  • HAL Id : tel-01547571, version 1

Collections

Citation

Kamenan Marcel Brou. Croissance urbaine et risques naturels en milieu de montagne : l’exemple de Man (Côte d’Ivoire) . Géographie. Université Félix Houphouet Boigny (Côte d'Ivoire); Institut de Géographie Tropicale (IGT), 2015. Français. 〈tel-01547571〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

153

Téléchargements de fichiers

1429