Les krachs sont rationnels

Résumé : Comme nous le montrons en utilisant les notions d'équilibre dans la théorie des jeux séquentiels infinis, les krachs ou les escalades financières sont rationnels, pour les agents économiques ou environnementaux, qui ont une vision d'un monde infini. Cela va à l'encontre de la vision d'une économie en équilibre, auto-régulatrice, sage et pacifique. Autrement dit, dans ce contexte, équilibre n'est plus synonyme de stabilité. Nous tentons de tirer de ce constat quelques conséquences méthodologiques et quelques nouveaux modes de pensée que l'on doit adopter, notamment en microéconomie. Au kit de raisonnement (le " mindware " des psychologues cogniticiens) on doit ajouter la coinduction qui est à la base de notre raisonnement sur les jeux infinis et la notion de rationalité doit être raffinée.
Type de document :
Article dans une revue
Technique et Science Informatiques, Hermès-Lavoisier, 2013, 32 (9-10), pp.909-909
Liste complète des métadonnées

https://hal-ens-lyon.archives-ouvertes.fr/ensl-00937354
Contributeur : Pierre Lescanne <>
Soumis le : mardi 28 janvier 2014 - 11:33:32
Dernière modification le : mardi 24 avril 2018 - 13:52:42

Identifiants

  • HAL Id : ensl-00937354, version 1

Collections

Citation

Pierre Lescanne. Les krachs sont rationnels. Technique et Science Informatiques, Hermès-Lavoisier, 2013, 32 (9-10), pp.909-909. 〈ensl-00937354〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

88