L'effet dynamo, un casse-tête non-linéaire

Résumé : L'origine du champ magnétique terrestre constitue probablement l'un des problèmes les plus surprenants de la physique moderne. Alors que la question posée est d'une simplicité remarquable, «pourquoi la boussole indique-t-elle le nord ?», la réponse se refuse aux physiciens depuis le XVIèmesiècle. La théorie des dynamos auto-excitées a été introduite pour la première fois par Sir Joseph Larmor en 1919. Elle a résisté aux critiques les plus sévères, mais n'a pas encore pu être appliquée au régime de paramètres terrestres. A l'ère du calcul scientifique, il peut sembler surprenant qu'aucun modèle numérique complet n'ait été proposé depuis sans introduire des termes ad hoc: paramétrisation d'une induction turbulente ou bien utilisation de valeurs de paramètres très éloignées de celles qu'il faudrait. Les raisons en sont cachées dans les non-linéarités du système.
Liste complète des métadonnées

https://hal-ens-lyon.archives-ouvertes.fr/ensl-00180607
Contributeur : Jean-François Pinton <>
Soumis le : vendredi 19 octobre 2007 - 15:35:19
Dernière modification le : mercredi 19 septembre 2018 - 01:33:36
Document(s) archivé(s) le : dimanche 11 avril 2010 - 23:22:15

Fichier

ImaPhysDormy.pdf
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

  • HAL Id : ensl-00180607, version 1

Citation

Emmanuel Dormy, Henri-Claude Nataf, Jean-François Pinton. L'effet dynamo, un casse-tête non-linéaire. Images de la Physique, 2005, 2005 (2005), pp.21-26. 〈ensl-00180607〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

311

Téléchargements de fichiers

84